L'Espace Enfance Famille

le lieu Caf dédié aux parents, enfants, famille de Vaucluse


Poster un commentaire

« Le maître est l’enfant » : un documentaire pour mieux comprendre la méthode Montessori

Envie de savoir comment se passe une journée dans une école Montessori ?

Ne ratez pas “Le maître est l’enfant”, un documentaire en immersion dans la plus ancienne école Montessori de France, à Roubaix.

Le réalisateur Alexandre Mourot a posé sa caméra pendant un an dans une classe de maternelle, avec des enfants de 3 à 6 ans. Ici, l’ambiance est particulière. Le maître se fait discret et les petits écoliers suivent leur rythme. Certains lisent, d’autres font du pain et des divisions, d’autres encore rient ou dorment en classe. Etonnant ? Sans doute, mais en tout cas, en totale harmonie avec les concepts de la pédagogie Montessori, qui laisse une part belle à l’autonomie et à l’estime de soi.

On entend souvent des idées fausses sur cette pédagogie. Absence de discipline, manque de travail… Ce film permet de mieux comprendre les choses. Que l’on soit adepte ou non de la pédagogie Montessori, ce film est tout simplement passionnant.


Poster un commentaire

Shantala, un art traditionnel : le massage des enfants

L’Espace Enfance Famille vous invite à découvrir l’excellent livre du gynécologue-obstétricien Frédéric Leboyer.

« Les semaines qui suivent la naissance sont comme la traversée d’un désert. Désert peuplé de monstres : les sensations nouvelles qui du dedans montent à l’assaut du corps de l’enfant. Après la chaleur du sein maternel, après la folle étreinte qu’est la naissance, la solitude glacée du berceau. Et puis surgit un fauve, la faim qui mord le bébé aux entrailles. Ce qui affole le malheureux enfant ce n’est pas la cruauté de la blessure. C’est sa nouveauté. Et cette mort du monde alntours qui donne à l’ogre des proportions immenses. Comment calmer une telle angoisse. Nourrir l’enfant ? Oui mais pas seulement de lait il faut le prendre dans les bras. Il faut le caresser, le bercer. Et le masser. Ce petit, il faut parler à sa peau il faut parler à son dos qui a soif et faim autant que son ventre. Dans les pays qui ont conservé le sens profond des choses les femmes savent encore tout cela. Elles ont appris de leur mère, elles enseigneront à leurs filles cet art profond, simple et très ancien qui aide l’enfant à accepter le monde et le fait sourire à la vie. »

Une excellente analyse de ce livre a été éditée par l’Ecole Française de Massage.

Frédéric Leboyer, illustre défenseur de l’accouchement en douceur, a écrit de nombreux ouvrages où il évoque cette relation qui unit la mère à son enfant, la qualifiant de relation amoureuse.


Poster un commentaire

La relaxation par le jeu

Même s’il est plein d’énergie, un enfant a besoin de périodes pour se calmer. Il peut d’ailleurs apprendre à se relaxer dès l’âge de 2 ans. La relaxation lui permet d’améliorer sa capacité d’attention, la qualité de ses apprentissages et son bien-être (ex. : sentiment de sécurité, humeur plus stable, facilité à s’endormir).

Contrairement à l’adulte, un tout-petit n’est toutefois pas capable de se détendre en demeurant passif et immobile. Il a besoin d’expériences concrètes qui lui permettent de bouger. C’est pourquoi la relaxation chez les enfants fait appel au jeu

Lire la suite.


Poster un commentaire

Les lieux d’accueil enfants-parents

Les lieux d’accueil enfants-parents (Laep) sont les héritiers de la Maison Verte, créée en 1979 à Paris par la psychanalyste Françoise Dolto. Il s’agissait alors d’imaginer  « un lieu de rencontres et de loisirs pour les tout-petits avec leurs parents. Un lieu pour une vie sociale dès la naissance et pour les parents parfois très isolés devant les difficultés quotidiennes ». Face au succès rencontré par la Maison Verte, ces structures se sont multipliées, à l’initiative de collectivités ou d’associations.

Apprendre la socialisation

Les Laep sont restés fidèles à l’esprit d’origine. Ils sont ouverts aux enfants de moins de six ans, accompagnés de leur(s) parent(s) ou d’un adulte familier (par exemple l’assistante maternelle), qui demeurent présents durant toute la durée de l’accueil. En effet, un Laep n’est pas une crèche ou une halte-garderie.

Aux enfants, ils proposent des jeux et des activités adaptés à leur âge. Pour ceux qui ne fréquentent pas une structure collective ou sont encore trop jeunes pour l’école maternelle, c’est l’occasion d’apprendre la socialisation et d’entrer en relation avec les autres. Pour les parents, c’est l’occasion d’échanger, de poser des questions sur l’éducation, le développement de l’enfant… Les échanges se font entre parents, mais aussi avec un « accueillant », professionnel de la petite enfance, qui écoute et conseille en toute confidentialité.

Financés par les Caf et les communes

Les Laep sont le plus souvent gratuits – grâce à des financements de la Caf et de la commune – mais il est possible qu’une participation symbolique vous soit demandée.

Les horaires et les modalités de fonctionnement varient selon les lieux. Pour connaître les Laep proches de chez vous, rendez vous sur le site des Caf dédié à l’accueil de la petite enfance : mon-enfant.fr (rubrique « Je recherche »).


Poster un commentaire

Violences verbales : quel impact sur les enfants ?

L’observatoire de la violence éducative ordinaire, ainsi que « Stop VEO enfance sans violence » lancent la 1re campagne grand public de sensibilisation sur l’impact des violences verbales prononcées par les parents dans l’éducation de leur enfant. Elle s’intitule : « les mots qui font mal ». La campagne cherche bien sûr à faire réfléchir sur les pratiques éducatives des parents.

Cette campagne était au coeur de l’émission « Grand Angle » sur France Inter mardi 12 septembre 2017.

(Re)écoutez l’émission.


Poster un commentaire

Les animaux du paradis terrestre : une exposition de sculptures monumentales à découvrir en famille

La Bastide Rose au Thor est une demeure d’hôtes de prestige, un musée dédié à Pierre Salinger, mais c’est également un espace d’exposition temporaire de sculptures monumentales. Chaque été une exposition thématique est organisée dans les jardins du parc. Cette année : « Les Animaux du Paradis Terrestre ».

En bois, en acier, en bronze, en racine, en résine, en grès… de moins d’un mètre à plus de 3 mètres de haut, tous les animaux expriment le talent de 38 artistes. En flânant, vous rencontrerez un mouton avec sonnailles de François Arias, un chamam-cerf et chaman-oiseau de Michel Battle, des autruches en pleine course d’Olivier Courty, une fourmi géante de Nicolas Eres, un taureau de Jakos, un rhinoceros de Jonone, un héron cendré de Flavie Van der Stigghel et bien d’autres créatures !

Une exposition à ne pas manquer jusqu’au 15 octobre, tous les après-midis (sauf le mardi). Vos enfants vont adorer.

Tarif : 8 € – Gratuit pour les enfants de moins de 10 ans

Plus d’infos.