L'Espace Enfance Famille

le blog Caf dédié aux parents, enfants, famille de Vaucluse


Poster un commentaire

« Je suis un enfant de 2020 » : une poésie à partager !

Une classe de CE2 et CM1 de l’école Béraud de Monteux a écrit un texte sur le coronavirus. Leur maitresse était loin d’imaginer que ce texte allait avoir un tel succès.

« Je leur ai demandé de me faire part d’un souvenir marquant de l’année 2020, et ils ont tous parlé de la Covid-19. Nous avons tout regroupé dans une boîte à souvenirs puis nous avons fait une sélection. Tous les mots sont les leurs, j’ai juste écrit la trame “je suis un enfant de 2020” et ils ont travaillé sur les rimes. »

Comme elle le fait régulièrement, l’enseignante a ensuite posté la poésie sur son profil Facebook. « Je n’avais aucune idée que cela allait prendre cette ampleur. »

Une poésie à partager !


Poster un commentaire

« Le livre des erreurs »… à mettre entre toutes les mains !

Tout commence par une erreur. Le dessin était pourtant bien parti, mais voilà, l’œil est trop gros. Une tache noire. Que faire ? Eh bien, grossir l’autre, oui. Mais alors c’est une deuxième tache, encore plus grosse. Cette fois, c’est raté, le dessin est bon pour la poubelle. Oui ? Ou pas… peut-être qu’une erreur peut, en fait, être le point de départ d’une création absolument extraordinaire.

Dans « Le livre des erreurs », Corinna Luyken montre à ses lecteurs que l’erreur est humaine (que même les grands illustrateurs en font !) et que c’est souvent le point de départ de quelque chose d’encore plus réussi si on accepte d’aller au-delà, de prendre une direction différente et de jouer avec elle plutôt que de s’en formaliser.

À côté du texte, l’image se construit peu à peu, par des détails d’abord qui font bientôt partie d’une immense et magnifique illustration, qui nous montre qu’en effet, les petites imperfections ne sont vraiment pas importantes dans l’ensemble !

Le blog vous recommande cet ouvrage. Un livre qui fait du bien, à mettre entre les mains des petits (à partir de 5 ans) et des grands qui ont peur de l’échec, surtout de ceux qui sont souvent trop durs avec eux-mêmes.


Poster un commentaire

Joindre l’utile à l’agréable pour la planète

Aujourd’hui, le blog a choisi de vous parler d’une action locale.

Vincent Palisse, coordinateur du ramassage des déchets à Courthézon, est à l’initiative d’une nouvelle idée de sensibilisation à la préservation de l’environnement intitulée « Clean your circle » (« Nettoie ton périmètre de sortie »). Comme il l’explique : « Dans ce contexte de sorties limitées dans le temps à une heure et dans l’espace d’un kilomètre, les gens, qu’ils soient seuls ou en famille, peuvent profiter de leurs sorties pour ramasser les déchets qui jonchent le sol et la chaussée… Il y a aussi l’idée de sensibiliser les enfants à cette démarche de préservation et de collecte citoyenne car, par exemple, ce ne sont pas des enfants qui jettent leur cannette vide, mais des adultes… L’idée est simple et réalisable par tout le monde ».

Alors pourquoi ne pas profiter d’une sortie en famille pour participer à cette initiative ? Ramasser les déchets dans la nature (même si c’est dans son quartier ou autour de la maison) avec ses enfants permet de leur apprendre la responsabilité et l’importance de veiller à l’environnement. Et puis c’est aussi un moment de partage avec eux. Nul doute qu’ils se prendront au jeu et feront preuve d’un grand enthousiasme dans cette action.


Poster un commentaire

Muséosphère : une visite virtuelle des musées de Paris pour les plus jeunes

La Ville de Paris a créé le site Muséosphère, qui permet à un jeune public de découvrir treize de ses musées, comme si on y était, ou presque.

Muséosphère se présente sous la forme d’une plateforme qui permet l’exploration des musées de la Ville grâce à la visite virtuelle de cinq pièces par établissement. Chacune est présentée par un court texte accessible dès l’arrivée dans la salle.

Les petits bonshommes de couleurs signalent les œuvres faisant l’objet d’une notice détaillée. Leur couleur correspond à une ou plusieurs thématiques abordées dans l’œuvre. À vous de choisir sur lesquels cliquer, selon les thématiques ou les œuvres qui vous intéressent !

Sélectionnez le musée et démarrez la visite !


Poster un commentaire

« Clique et collecte » ton livre

La pratique du « clique et collecte » (en VF) se généralise ; elle est aujourd’hui proposée par plus de 1 400 librairies en France.

La formule est née en avril 2020, quand de petits magasins non alimentaires se sont organisés pour reprendre leurs activités malgré le confinement imposé – c’était le cas notamment des librairies de quartier. En ce qui concerne les livres, le mode « clique et collecte » consiste à les commander sur Internet et aller les retirer sur rendez-vous dans une librairie de son choix (y compris si celle-ci est située plus loin que le kilomètre autorisé).

Le magazine des professionnels de l’édition, Livres Hebdo, qui avait établi en avril 2020 la liste des libraires qui proposaient du « clique et collecte », vient de relancer sa carte participative en l’actualisant au jour le jour.


Poster un commentaire

Yuca, une application, un blog et un livre pour vous aider à mieux manger

Moins d’additifs, plus de bio, moins de sucre… Voilà quelque temps déjà que les consommateurs, soucieux de leur santé, s’intéressent au contenu de leurs assiettes.

Depuis trois ans, avec l’apparition de Yuka, le phénomène a connu une accélération phénoménale. Cette application mobile aide le consommateur dans l’amélioration de ses choix alimentaires. Grâce à l’appareil photo de son smartphone, Yuka est capable de scanner le code-barres des produits et de fournir des informations quant à leurs qualités nutritionnelles.

Mais Yuca c’est aussi :

> un blog qui propose des recettes saines et variées, imagées pas à pas. Les articles abordent différents sujets comme par exemple les fruits et légumes de saison, quoi penser du soja, des alternatives au sucre, bien choisir son saumon, les emballages alimentaires ou encore les labels alimentaires de recettes ;

> un livre qui concentre, de façon pédagogique et accessible, tous les fondamentaux pour se tourner vers une alimentation saine.


Poster un commentaire

Petite Marelle : un service de location de jouets pour une consommation éco-responsable

Lorsque nous parlons de gaspillage, nous pensons surtout au gaspillage des aliments, mais rarement à celui des jouets.

Or, en France, 40 millions de jouets sont jetés chaque année, ce qui représente 75 mille tonnes de déchets. La durée d’utilisation d’un jouet par les jeunes enfants est très courte ; elle est en moyenne de six mois après l’achat. Ensuite certains finiront dans la poubelle, d’autres resteront au fond d’une armoire ou sur une étagère.

À partir de ce constat, Adrien Valentin et Baptiste Hasbrouck ont décidé d’agir en créant Petite Marelle, une plate-forme en ligne de location de jouets, pour ne pas gaspiller et proposer à vos enfants une diversité de jouets selon leur âge et leur développement cognitif et moteur.

Découvrez la plate-forme et choisissez votre formule.


Poster un commentaire

Faire des enfants, ça peut être écolo !

Face à l’urgence environnementale, certains font le choix de renoncer à la parentalité, un choix radical motivé par le constat selon lequel la surnatalité est une des causes de la situation actuelle. D’autres prennent un autre chemin, celui de voir dans l’arrivée de bébé un levier de changement inédit. Chronique (extraits)

Certains voient dans le fait de donner la vie un non-sens écologique. Ils n’ont pas tort en réalité. Ils ne veulent pas « mettre un enfant dans un monde pourri », encore moins « condamner les nouvelles générations à vivre un enfer », et considèrent en plus que les enfants « vont polluer toute leur vie » et que ça déborde déjà… 

Et si devenir parents était l’occasion de changer ou d’évoluer ? Quel événement dans une vie est plus bouleversant et plus positif ? Particulièrement dans notre modèle de société ou tout est fait de « trop », trop de consommation, trop de vitesse, trop de mobilité, trop d’égo… L’arrivée d’un enfant met un stop à tout cela bien souvent, les pieds reviennent sur terre et d’un seul coup tout reprend du sens…

Retrouvez la chronique dans son intégralité dans ID-Info Durable.


Poster un commentaire

« Drôle de maman » : un blog pour voir la vie en couleurs !

Je suis psycho-praticienne et formatrice spécialisée en hypnose ericksonienne et PNL. Ouh la la, c’est quoi ce truc ? Ça veut dire que je suis passionnée par la nature humaine et son fonctionnement, dans l’idée d’aller de mieux en mieux chaque jour et d’aider les autres à en faire autant (tant qu’à faire). 

Au départ, créé pour les mamans solos (car j’en étais une), ce blog s’appelait « mamanseulesparis.com ». La vie étant pleine de surprises et de rebondissements, je ne suis plus solo… et je me suis passionnée pour tout ce qui touche à la vie à deux…

Ce blog est donc devenu celui de toutes les mamans (et tous les papas aussi bien sûr), toutes celles qui voient la vie en couleur (parce que c’est quand même mieux qu’en noir et blanc), solo ou pas, et qui se posent des questions d’éducation (notamment sur la parentalité positive et bienveillante) et qui font des trucs avec des enfants.

Découvrez le blog de Valérie Roumanoff.


Poster un commentaire

Colloque international de périnatalité de l’ARIP… en distanciel

En périnatalité, les rythmes ne cessent de s’entrechoquer. Nouvelles procréations humainement assistées. Battement du coeur du bébé. Césarienne code rouge. Prématurité. État mixte en post-partum. Placements précoces. Burn out des soignants. Turn-over des équipes… Innovations, accidents et dysfonctionnements autour de la procréation, de la grossesse, de la naissance et des premiers mois de la vie menacent les institutions et les personnes du chaos de la perte de sens. Comment protéger l’émergence et la construction de la relation bébé-autres humains, fondatrice du devenir des individus et de leurs mondes ? …

Le 14ème colloque international de l’ARIP : « Temp(o)s et rythmes en périnatalité » aura bien lieu les 19, 20 et 21 novembre 2020 … mais en distanciel.

Si vous étiez déjà inscrit en présentiel, vous pouvez passer au distanciel en vous connectant à votre espace personnel, grâce à vos codes personnels d’inscription.