L'Espace Enfance Famille

le blog Caf dédié aux parents, enfants, famille de Vaucluse


Poster un commentaire

Emission Vies de famille – Une assistante maternelle pour s’occuper de son bébé

Vous attendez un enfant ou venez d’être parent, et déjà il faut penser à l’après : qui va s’occuper de mon bébé quand je reprendrai le travail ? Quel est le meilleur mode de garde / d’accueil pour mon enfant et mon organisation familiale ?

En France, la majorité des parents ont recours à une assistante maternelle agréée. Elles sont plus de 300 000 professionnelles de la petite enfance qui accueillent chez elles ou dans des structures adaptées des enfants de 0 à 3 ans. Les assmat sont donc le premier choix des familles, en particulier en zone rurale.

Quelles sont les missions d’une assistante maternelle ? À quel moment faut-il commencer à chercher « la nounou » idéale ? Où la trouver ? Et surtout, comment choisir celle qui veillera en votre absence sur votre bébé, celle qui lui apportera la sécurité matérielle et affective dont il a besoin pour bien grandir et qui le mènera vers l’autonomie durant les trois premières années de sa vie ?

La nouvelle émission de Vies de famille, disponible sur la web TV, consacre cette édition à ce sujet et propose dans ses différentes rubriques :

  • De revenir sur les idées reçues qui concernent les assistantes maternelles ;
  • Les conseils d’experte de Sandra Onyszko pour mieux comprendre le rôle et la mission des assmat ;
  • Le témoignage de deux mamans sur leur relation avec l’assistante maternelle qui s’occupe de Nino, leur fils ;
  • Un reportage au cœur d’une Maison d’assistantes maternelles ;
  • Un focus et une minute Récaf sur Pajemploi, un dispositif qui permet d’engager simplement une assmat.


Poster un commentaire

Près de bébé, des enfants et des ados : les activités d’avril à juin

Avec les beaux jours, les activités de l’association se poursuivent, dont certaines permettront aux parents de se retrouver en extérieur. Pour ce printemps, deux rendez vous importants 

  • Les 6 et 7 mai, à l’occasion de la Journée de la non violence éducative : un atelier parents le 6 mai à 20h30 et un atelier créatif en famille le 7 mai à 10h30 sur le thème de la joie de vivre en famille.
  • Le 15 mai, pour le salon « devenir grand » sur Avignon, où vous pourrez retrouver l’association sur un stand et pour des ateliers.

Les activités se font sur inscription auprès de chaque intervenante. Pensez à réserver votre place !

Découvrez ci-dessous le programme

Cliquez sur les tableaux pour les agrandir.


Poster un commentaire

« La Guerre qui a changé Rondo », un conte pour parler de la guerre aux enfants

« La guerre qui a changé Rondo » est un livre pour enfants (à partir de 6 ans) qui fut publié en 2015, dans le contexte de la guerre du Donbass qui opposait déjà l’Ukraine et la Russie par le truchement des séparatistes pro-russes de la région. L’éditeur remet aujourd’hui cet album à la disposition du public.

Dans La paisible ville de Rondo, tout est lumière et harmonie. Même les fleurs jouent de la musique! Mais, un jour, la guerre éclate, semant le désastre et l’obscurité. Trois habitants très créatifs vont unir leurs énergies pour faire taire les armes : ils vont construire une incroyable machine destinée à aveugler la guerre et les plantes noires que partout elle sème… La lumière de l’inventivité l’emportera ainsi sur les ténèbres. Et même si la guerre laissera à jamais des cicatrices, le chant des fleurs renaîtra sous la grande serre musicale de Rondo.

Avec ses illustrations étonnantes, ce conte actuel produit un beau rayon d’espoir à faire briller chaque soir au moment où la guerre pointe inévitablement son nez à la télé… S’il est plein d’humour et d’ingéniosité, il n’est pas angélique : la paix, ça se cherche, ça se travaille… Il faut même suer pour l’imposer. Et quand elle triomphe enfin, elle n’efface pas les mauvais souvenirs. Un ouvrage fort, qui résonne d’autant plus qu’il a été pensé et réalisé par deux trentenaires confrontés à la guerre dans leur propre pays : l’Ukraine.

On en parle sur France Inter. (Re)écouter l’émission « Quatre-vingts secondes » du 15 mars


Poster un commentaire

Le harcèlement scolaire devient un délit

Le harcèlement scolaire est désormais reconnu comme un délit pénal qui pourra être puni jusqu’à 10 ans de prison et 150 000 € d’amende en cas de suicide ou de tentative de suicide de la victime harcelée. C’est ce que prévoit la loi visant à combattre le harcèlement scolaire publiée au Journal officiel du 3 mars 2022. La loi améliore également le droit à une scolarité sans harcèlement. Le harcèlement scolaire toucherait près d’un élève sur dix chaque année.

Le droit à une scolarité sans harcèlement

Le droit de suivre une scolarité sans harcèlement scolaire, posé par la loi du 26 juillet 2019 pour une école de la confiance, devient une composante du droit à l’éducation. Il est étendu dans le code de l’éducation aux élèves de l’enseignement privé et aux étudiants. La définition du harcèlement est aussi complétée, notamment pour y inclure les faits commis en marge de la vie scolaire ou universitaire et par les personnels…

Un nouveau délit de harcèlement scolaire

Le texte, tel qu’adopté, prévoit un nouveau délit de harcèlement scolaire, sanctionnant les élèves, les étudiants ou les personnels des établissements scolaires et universitaires, reconnus coupables de harcèlement. Les peines maximales encourues sont de dix ans de prison et de 150 000 € d’amende en cas de suicide ou de tentative de suicide de la victime harcelée. Un stage de « sensibilisation aux risques liés au harcèlement scolaire » pourra être également prononcé par le juge…

Plus d’infos.


Poster un commentaire

Parent’aise musicale de mars avec la Compagnie Okkio

Samedi 26 mars à 10h et à 11h
À l’espace Culturel Folard, Morières les Avignon
Durée : 40 mn

Dès 6 mois

En mars, les rencontres musicales fêtent le printemps. La compagnie OKKIO vous donne rendez-vous pour sa nouvelle Parent’aise Musicale. Un florilège de chansons lumineuses et colorées pour célébrer cette nouvelle saison.

Billetterie en ligne sur https://www.helloasso.com/associations/compagnie-okkio ou appeler pour plus d’informations au 07 81 19 49 90.


Poster un commentaire

La grande parade Festo Pitcho !

Cette année Festo Pitcho c’est plus de 20 spectacles jeune public présentés par les 16 membres du collectif.

Et pour commencer, rendez-vous samedi 26 mars pour une grande fête d’ouverture dans les rues d’Avignon !

  • 14 h : ateliers de création de masques à réaliser en famille avec Les Petites Choses
  • 15 h : départ (square Agricol Perdiguier) de la parade géante colorée et musicale
  • 15 h 45 : spectacle INBOX sur le parvis du Palais des Papes (dès 5 ans – durée 45 mn)
  • 17 h : goûter offert aux enfants, suivi de numéros de cirque dans le jardin des Doms.

Durant deux semaines, les représentations sur le temps scolaire et sur le temps de la famille permettront aux enfants de découvrir la diversité des propositions de spectacles : danse, musique, théâtre ou tout à la fois !

Téléchargez le programme Festo Pitcho.


Poster un commentaire

La Matrescence, ou quand la femme devient mère

Clémentine Sarlat est à la fois journaliste télé, podcasteuse, speaker et même prof de yoga pré et post natal. Elle est la fondatrice et la productrice de plusieurs podcasts, dont La Matrescence.

La Matrescence, c’est quoi au fait ?

La matrescence c’est la contraction des mots maternité et adolescence, pour expliquer la naissance d’une mère. C’est le processus que vit une femme au moment de devenir mère, que ce soit sur le plan physique, émotionnel, neurobiologique ou hormonal. 

Le terme de matrescence est extrêmement récent : il est apparu dans les années 1970 grâce à l’anthropologue américaine Dana Raphaël qui souhaitait mettre un nom sur ce phénomène de mutation, afin de mettre fin au tabou qui l’entoure.

En France, Clémentine Sarlat lui consacre un podcast depuis mars 2019. Avec plus de 4 millions de téléchargements depuis son lancement et 350 000 écoutes par mois, la Matrescence fait figure de leader dans le monde de la parentalité. 

Au fil de la cinquantaine d’épisodes en ligne, venez découvrir ce merveilleux monde qu’est la parentalité ! Donner la vie, construire une famille, peut chambouler nos repères !

Les épisodes.


Poster un commentaire

Comment parler de la guerre aux enfants ?

Alors que la guerre sévit en Ukraine depuis déjà plusieurs jours, les enfants se posent de nombreuses questions. Les médias en parlent et c’est un sujet dans les cours d’écoles.

Faut-il parler de la guerre aux enfants ? Comment leur expliquer la situation sans les effrayer ?

La guerre : un contexte anxiogène pour tous

La guerre est une situation anxiogène pour tous, les journaux télévisés enveniment la situation avec des commentaires et des images sans filtre effrayants. Il devient parfois difficile pour certains parents de gérer leurs propres émotions. Cette situation peut être plus difficile à vivre pour certaines familles :

  • Parce que les parents des enfants n’ont pas connu la guerre et n’en ont pas entendu parler par leurs propres parents. Ils n’ont pas de repère réel pour en parler bien qu’ils connaissent l’histoire dans ses grandes lignes et ont en tête toutes les horreurs que les guerres produisent.
  • Parce que certains grands-parents ont pu entendre parler de la seconde guerre mondiale par les arrière-grands-parents avec une transmission intergénérationnelle du trauma.
  • Parce que les parents se sont toujours rassurés par le fait que les autres guerres actuelles étaient éloignées géographiquement.
  • Parce que cette fois, et comme cela n’a pas été d’actualité depuis des années, la guerre a lieu dans un pays proche de la France et partageant la même culture : l’Ukraine.
  • Par le fait que le chef d’état russe étant connu comme imprévisible et excessif, il est difficile de se projeter et de savoir de quoi demain sera fait.
  • Puisque la guerre en Ukraine survient après deux années de pandémie déstabilisantes pour tous et angoissantes pour beaucoup, y compris pour les enfants. L’angoisse s’ajoute à l’angoisse.

Quelques conseils à appliquer

Lire la suite…


Poster un commentaire

Semaine nationale de la petite enfance 2022

La semaine nationale de la petite enfance revient du 19 au 26 mars 2022 sur le thème « (re)trouvailles ». Une semaine d’installations, de jeux et d’histoires pour les professionnels, les parents et les enfants dans toute la France.

Pour cette 9e Edition, elle mobilise environ 7 000 lieux d’accueil collectif et individuel à travers tout le territoire, qui vibreront ensemble le temps d’une semaine placée sous le signe du jeu et des pédagogies nouvelles.

Comment et où cela se passe-t-il ?
La Semaine de la Petite Enfance est portée par l’association reconnue d’intérêt général Agir pour la Petite Enfance et œuvre à créer des passerelles entre familles et professionnels de la petite enfance. Pilotée par un comité́ pédagogique d’experts, la semaine se déroule directement dans les lieux d’accueil participants (crèches, multi-accueil, RPE, ludothèques, hôpitaux, centres sociaux ou chez l’assistante maternelle) qui mettent en place des ateliers d’éveil autour du thème de l’année, « (re) trouvailles » et invitent les familles à y participer.

Une inscription gratuite donnant accès aux outils en version numérique
Alors n’hésitez plus et vous aussi rejoignez le mouvement pour tourner ensemble les projecteurs vers les métiers de la petite enfance et leur créativité́ sans limite du 19 au 26 mars 2022.

Informations et inscription.


Poster un commentaire

Hypersensibilité : accepter sa différence

Diagnostiqué surdoué à l’âge de 5 ans, Alban est un haut-potentiel sensible qui, très tôt, se sent différent des enfants de son âge. Il ressent un véritable mal-être à chaque étape de sa vie : phobie scolaire, harcèlement moral, dépression, hyperémotivité, difficultés d’insertion dans le monde du travail, manipulation… Jusqu’au jour où il découvre ce qu’est la haute sensibilité et met enfin des mots sur son ressenti.

En témoignant de son parcours, Alban montre la réalité de la surdouance et comment, si elle est mal accueillie et accompagnée, elle peut rendre malheureux les hauts-potentiels dans tous les domaines de leur vie.

Aujourd’hui pleinement épanoui, il distille ses conseils pour aider chacun et chacune à trouver sa voie et à se réaliser quand on a un QI au-delà de la norme…

Lire la suite et feuilleter l’ouvrage.