L'Espace Enfance Famille

le lieu Caf dédié aux parents, enfants, famille de Vaucluse


Poster un commentaire

Les lieux d’accueil enfants-parents

Les lieux d’accueil enfants-parents (Laep) sont les héritiers de la Maison Verte, créée en 1979 à Paris par la psychanalyste Françoise Dolto. Il s’agissait alors d’imaginer  « un lieu de rencontres et de loisirs pour les tout-petits avec leurs parents. Un lieu pour une vie sociale dès la naissance et pour les parents parfois très isolés devant les difficultés quotidiennes ». Face au succès rencontré par la Maison Verte, ces structures se sont multipliées, à l’initiative de collectivités ou d’associations.

Apprendre la socialisation

Les Laep sont restés fidèles à l’esprit d’origine. Ils sont ouverts aux enfants de moins de six ans, accompagnés de leur(s) parent(s) ou d’un adulte familier (par exemple l’assistante maternelle), qui demeurent présents durant toute la durée de l’accueil. En effet, un Laep n’est pas une crèche ou une halte-garderie.

Aux enfants, ils proposent des jeux et des activités adaptés à leur âge. Pour ceux qui ne fréquentent pas une structure collective ou sont encore trop jeunes pour l’école maternelle, c’est l’occasion d’apprendre la socialisation et d’entrer en relation avec les autres. Pour les parents, c’est l’occasion d’échanger, de poser des questions sur l’éducation, le développement de l’enfant… Les échanges se font entre parents, mais aussi avec un « accueillant », professionnel de la petite enfance, qui écoute et conseille en toute confidentialité.

Financés par les Caf et les communes

Les Laep sont le plus souvent gratuits – grâce à des financements de la Caf et de la commune – mais il est possible qu’une participation symbolique vous soit demandée.

Les horaires et les modalités de fonctionnement varient selon les lieux. Pour connaître les Laep proches de chez vous, rendez vous sur le site des Caf dédié à l’accueil de la petite enfance : mon-enfant.fr (rubrique « Je recherche »).


Poster un commentaire

Tout-petits : quel âge pour entrer à l’école ?

Votre enfant a 2 ans et l’école maternelle accepte de l’accueillir… mais vous hésitez encore. Est-il prêt ou vaut-il mieux encore attendre ?

Si certaines écoles maternelles acceptent les tout-petits dès l’âge de 2 ans, la maturité de l’enfant est une composante importante à prendre en compte avant de franchir le pas.

Pour le professeur Bernard Golse, pédopsychiatre, chef de service à l’hôpital Necker, « les acquisitions proviennent de l’enfant (marcher, se tenir assis…). L’apprentissage, lui, vient de l’extérieur. Pour apprendre, et donc intégrer l’école à bon escient, l’enfant doit avoir acquis sa sécurité interne ». Cette étape essentielle de son développement survient en général vers 2 ans et demi.
Trois éléments permettent d’évaluer cette sécurité interne, selon Bernard Golse. L’enfant dit « je » au lieu de « moi », il emploie le « oui », et il arrive à dessiner des ronds bien fermés. Ces signes montrent que l’enfant s’est bien sécurisé, qu’il se perçoit comme une personne à part entière.
A partir de ce moment, l’acquisition est possible car l’enfant accepte ce qui vient de l’extérieur. Avant, les tout-petits ont davantage besoin d’attention, de protection et d’affection, que les effectifs importants des classes ne peuvent pas toujours leur offrir.
« Si un enfant de 2 ans est prêt, il peut tirer profit d’une intégration précoce à l’école maternelle. S’il ne l’est pas, cela risque de renforcer ses difficultés », précise Bernard Golse. À vous d’apprécier la maturité de votre petit et de faire le meilleur choix pour lui.


Poster un commentaire

« Jardins d’enfance » : immersion dans six crèches associatives

 

« Jardins d’enfance » est une web-série documentaire tournée dans six crèches associatives, véritables lieux de vie, d’apprentissage et d’épanouissement… Alors que les métiers de la petite enfance sont souvent méconnus et dévalorisés, les professionnels de ces crèches se mobilisent pour réaffirmer haut et fort leur indispensable mission sociale et pédagogique, à la fois innovante et révolutionnaire, inscrite dans une coopération avec les parents et les quartiers…

En attendant la sortie de la série en octobre 2017, voir la bande annonce.

L’Espace Enfance Famille a le plaisir de vous faire partager cette expérience lyonnaise !


Poster un commentaire

« Caf – Mon Enfant », l’appli qui change la vie des parents !

Trouver tous les moyens de garde près de chez vous, c’est désormais possible avec la nouvelle appli « Caf – Mon Enfant ». Lancée par la Caisse nationale des Allocations familiales en mai dernier, elle simplifie le quotidien des parents. 

Vous connaissiez le site mon-enfant.fr, dédié aux informations relatives à la petite enfance ? La Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf) lui a donné une petite sœur : l’appli « Caf – Mon Enfant ».

Grâce à la rubrique « Je recherche », vous pouvez trouver crèches, assistantes maternelles, centres de loisirs, maison d’assistantes maternelles (Mam), ou encore relais d’assistantes maternelles (Ram) à proximité et selon vos critères.

Le simulateur « Combien ça coûte », permet, lui, d’évaluer le coût en crèche, et d’avoir des informations sur les aides possibles en cas d’embauche d’une assistante maternelle.

Enfin, la fonctionnalité « Evénements » permet de connaître les événements à partager en famille près de chez vous, ou les actions (conférences, débats, groupes de paroles…) destinées à faciliter votre  vie de parents, quelle que soit votre situation.

« Caf – Mon Enfant » est disponible gratuitement sur Google Play (supports Android) et Apple Store (supports IOS).


Poster un commentaire

Centre social et culturel l’Espelido : le programme de juin et juillet 2017

 

En juin et juillet, le centre social et culturel L’Espelido de Montfavet propose une large palette d’activités pour les familles (atelier jardins partagés, atelier cuisine, sorties culturelles…) et pour les enfants du centre de loisirs (piscine, jeux sportifs, balades, café-théâtre, cinéma…).

Le programme complet.


Poster un commentaire

« Je ne suis pas celui que l’on attendait » : comment gérer l’arrivée d’un enfant porteur de handicap ?

Beaucoup de parents se sentent démunis face à certains problèmes. Parfois, ils n’osent pas ou ne savent pas formuler leurs demandes.

C’est à partir de cette observation que la MJC de Lorraine, en collaboration avec le Dispositif de Réussite Educative (DRE) de Laxou, a imaginé une série de vidéos pour aider ces familles en attente d’un soutien. Chaque film, de format court, répond à une interrogation simple.

« Je ne suis pas celui que l’on attendait » : Après l’annonce du handicap de leur enfant, c’est tout un cheminement qui attend les parents, pour construire un futur forcément différent de celui imaginé.

La vidéo.


Poster un commentaire

Café débat : isolement social, enfance et handicap

Samedi 29 avril 2017 de 10h à 12h, l’association L’ANIM D’HANDI organise un café débat au parc de jeux Royal Kids d’Orange, sur le thème : isolement social, enfance et handicap.

Réservation avant le 21 avril au 07 68 83 02 37.

L’association
ANIM HANDI  s’adresse aux familles vauclusiennes désirant obtenir un service adapté de garde à domicile (temporaire ou durable) pour les enfants en situation de handicap. Elle met en place un maillage relationnel et une logique pédagogique afin d’apporter un service au plus près des attentes des familles et des enfants.
Ses principaux objectifs :
– bien être des enfants
– soutien des aidants qui ont droit au répit, afin de maintenir l’équilibre de la cellule familiale…


Poster un commentaire

Un guide pour les parents d’enfants porteurs de handicap

Vous êtes parent d’un enfant handicapé ? Ce guide pratique rassemble en un seul et même volume tous les dispositifs et aides existants pour faciliter votre quotidien et celui de votre enfant. Dans un style clair et précis, il vous informe sur les allocations et prestations que vous pouvez percevoir, leurs conditions de ressources, leur montant. Vous y trouverez également des précisions sur vos interlocuteurs, sur les aides pour adapter votre logement ou encore celles concernant la scolarité.

Plus d’infos


Poster un commentaire

Le professionnel de la petite enfance face à l’autorité parentale

crech014

Le respect de l’autorité parentale est un élément important à prendre en compte pour les professionnels de la petite enfance. Ils doivent se positionner en respectant à la fois les consignes des parents et leur autorité, mais aussi la sécurité et le bien-être de l’enfant.

Le respect de l’autorité parentale

  • Le professionnel est tenu de respecter les droits liés à l’autorité parentale lors de la signature des documents d’inscription (ex. en crèche) ou du contrat de travail (ex. pour l’assistant maternel employé par un particulier).
  • Le professionnel doit tenir compte des souhaits des parents sur les éléments relatifs à la santé et au bien-être des enfants, les pratiques éducatives et les différences culturelles (ex. composition des repas, « doudou », contact avec les animaux domestiques, télévision…).
  • Le professionnel est souvent amené à encourager les parents dans l’exercice de l’autorité parentale (ex. information sur l’évolution de l’enfant, les fêtes et sorties organisées…) et parfois à intervenir comme « médiateur informel » entre les parents en cas de conflit.

Les limites au respect de l’autorité parentale

  • Le professionnel ne doit pas respecter des consignes parentales qui compromettraient le développement physiologique ou affectif de l’enfant (ex. acquisition de la propreté à un âge déterminé par les parents).
  • Le professionnel est parfois confronté à une incompatibilité entre une demande des parents et la sécurité de l’enfant, voire celle des autres enfants ; il doit informer les parents des risques et peut s’y opposer (ex. port d’une médaille autour du cou de l’enfant ou de vêtements inadaptés).
  • Le professionnel doit protéger l’enfant en danger ou à risque de l’être par la transmission d’une « information préoccupante » aux autorités compétentes. D’où l’importance de connaître les indicateurs de danger, mais aussi le circuit de traitement et l’instance à qui s’adresser. Il doit aussi être en capacité de pouvoir accompagner l’enfant et sa famille dans le processus.

Retrouvez l’intégralité de l’article dans « Métiers de la petite enfance » n° 240 (décembre 2016).


Poster un commentaire

« Trophée des nounous » : des professionnels de la petite enfance récompensés

grandpa-and-grandson-56955_960_720

Le « Trophées des nounous », un événement autour du métier d’assistant(e) maternel(le), trop peu valorisé, alors que nous leur confions ce que nous avons de plus cher : nos enfants.

Lors de la Journée Nationale des assistantes maternelles du 19 novembre 2016 organisée par le syndicat CFTC Santé Sociaux, plusieurs prix ont été décernés, dont le trophée « coup de coeur » à Steve Berna, seule candidature masculine… encourageant le fait que ce métier peut aussi être masculin.

En savoir plus.