L'Espace Enfance Famille

le blog Caf dédié aux parents, enfants, famille de Vaucluse


Poster un commentaire

Versement de la pension alimentaire : la Caf peut vous aider en devenant votre intermédiaire

La séparation est une épreuve difficile à surmonter, qui s’accompagne de questions à régler et de démarches à accomplir. La Caf propose de nombreux services aux parents et apporte des solutions adaptées à chaque situation. Parmi ces offres : l’intermédiation financière.

Qu’est ce que c’est ?

Depuis le 1er janvier 2021, les Caf peuvent collecter la pension alimentaire auprès de l’ex-conjoint et la verser directement à l’autre parent.

Tous les parents séparés peuvent bénéficier de ce service si une pension alimentaire a été fixée par le tribunal, et si cette pension n’est pas payée ou partiellement payée par l’autre parent. Dans ce cas, pas besoin d’être en accord avec votre ex-conjoint pour mettre en place l’intermédiation financière.

Si vous êtes le parent qui doit recevoir la pension, la Caf collectera tous les mois la pension auprès de votre ex-conjoint et vous la versera automatiquement.

Si vous êtes le parent qui doit verser la pension, vous effectuerez tous les mois le paiement directement auprès de la Caf (et non à votre ex-conjoint) qui assurera le relais en versant la pension à l’autre parent.

Les réponses à toutes vos questions sur www.pension-alimentaire.caf.fr

Vendredi 9 avril, la Caf était au micro de France Bleu Vaucluse dans l’émission « la vie en bleu » sur le thème de la séparation et des pensions alimentaires. Re(écouter) l’émission.


Poster un commentaire

Un numéro pour toutes les victimes

Que vous soyez victime ou proche de victimes d’une infraction ou d’une catastrophe naturelle, le 116 006 est le numéro gratuit à votre disposition.

Le 116 006 permet aux victimes d’une agression, d’un vol, d’un cambriolage, de violences physiques, sexuelles, de harcèlements, de cybermalveillances ou d’autres infractions, mais également d’un accident de la circulation ou de catastrophe naturelle de bénéficier d’informations et d’une écoute par des professionnels.

Les victimes sont mises en relation avec les organismes de proximité compétents, notamment les associations locales d’aide aux victimes conventionnées par le ministère de la Justice. Ces associations vont pouvoir offrir aux victimes une aide psychologique adaptée aux circonstances, une information sur leurs droits et un accompagnement social dans toutes leurs démarches.

Ce numéro gratuit, animé par la fédération France Victimes, est une porte d’entrée unique pour toutes les victimes, proches et témoins directs. A l’autre bout du fil, un professionnel informe, en temps réel, dans le respect de l’anonymat.

Plus d’infos.


Poster un commentaire

« Mémo de Vie » : une plateforme au service des personnes victimes de violences et de leurs proches

memo-de-vie.org est une plateforme gratuite, créée pour venir en aide à toute personne victime de violences répétées.

Quatre fonctionnalités clefs

  • Le journal dans lequel l’utilisateur(trice) a la possibilité de raconter et de consulter des événements. Il(elle) peut associer des médias (audios, vidéos, photos…) pour l’illustrer.
  • L’espace « Mes Documents » lui permet de stocker et regrouper de manière sécurisée, cryptée et horodatée aussi bien des médias divers (photos d’ecchymoses, audios de menaces…), que des documents officiels (certificat médical, jugement de divorce, papiers d’identité…).
  • La rubrique “Contacts utiles” met à disposition les numéros importants, aussi bien d’urgence que d’accompagnement, et offre la possibilité de remplir un formulaire pour se faire recontacter par un professionnel de l’aide aux victimes.
  • La bibliothèque propose une sélection de contenus fiables pour se documenter et s’informer sur diverses thématiques relatives à leur situation : droit, santé, social, témoignages… Différents outils sont également disponibles pour permettre aux personnes victimes d’évaluer leur situation.

Un bouton d’urgence est prévu à toutes les pages afin de pouvoir quitter rapidement le site si nécessaire.

Un outil complet pour prendre conscience et sortir des violences

Mémo de Vie propose un accompagnement sur-mesure aux personnes victimes de violences via une sélection d’interlocuteurs nationaux adaptés à leur situation.

Par le biais du journal, la victime peut décrire les faits et en garder une trace, palliant la problématique des troubles de la mémoire qui accompagnent souvent les violences. Cette aide mémorielle permet de prendre du recul sur son vécu et de l’aider à prendre conscience de la situation. Le récit des événements livré par le journal et les médias sécurisés dans cet espace peut aider à prouver les faits en constituant des indices graves et concordants. Par ailleurs, la possibilité de partager le journal permet de transmettre un récit cohérent et documenté et ainsi faciliter l’enquête.

L’espace sécurisé qui regroupe tous les documents officiels dans un même endroit permet de simplifier les démarches administratives et judiciaires.

Une plateforme à destination des personnes victimes et des proches, qui facilite le travail des professionnels

La plateforme s’adresse également aux proches qui sont témoins, souvent impuissants et pas entendus. Mémo de Vie va les aider à garder une trace de ce à quoi ils assistent ou ce que la personne victime leur raconte. Elle leur fournit les clefs pour les orienter vers les bons interlocuteurs et réaliser les démarches appropriées.

Enfin Mémo de Vie a également vocation à faciliter le travail des professionnels. Ces derniers peuvent ainsi avoir accès, après un partage via l’utilisateur(trice), à des informations clefs afin d’accompagner plus efficacement les victimes. De même, les professionnels suspectant des violences peuvent recommander l’utilisation de Mémo de Vie, de manière tout à fait autonome et confidentielle pour la personne.


Poster un commentaire

Deux sites d’information et d’entraide dédiés aux familles monoparentales

Une famille sur cinq est aujourd’hui monoparentale en France. Au total, près trois millions d’enfants de moins de 25 ans sont élevés soit par leur père, soit par leur mère.

Sentiment de solitude face à l’éducation des enfants et aux problèmes d’autorité, absence de relais, difficulté à trouver du temps pour soi, fatigue… autant de situations éprouvantes dans lesquelles les parents solos peuvent se sentir enfermés et peu aidés.

Le blog vous recommande deux sites internet dédiés aux familles monoparentales :

PARENTS SOLOS ET COMPAGNIE

Parents solos et Compagnie est une plateforme d’entraide pour les familles monoparentales leur permettant de rompre l’isolement et de trouver du soutien près de chez elles. Cette plateforme référence les associations de terrain développant l’aide, l’accueil et l’écoute de ces parents trop isolés.

Visitez le site : http://parents-solos-compagnie.org/

PARENTS SOLO

Parent Solo est un site d’informations et de services aux familles monoparentales qui regroupe un forum de discussions, des conseils juridiques pour les parents, mais aussi des petites annonces de parents isolés. Vous pouvez y rencontrer des parents dans la même situation, et organiser des rencontres et des sorties pour vous et vos enfants.

Visitez le site : https://www.parent-solo.fr/


Poster un commentaire

« Enfance et Covid » : une plateforme en ligne et un numéro vert pour répondre à vos questions

La plateforme en ligne Enfance & Covid propose des ressources, conseils et bonnes pratiques pour accompagner les parents, futur parents, professionnels de l’enfance et de l’éducation, dans cette période de crise sanitaire inédite. C’est une mine d’information remplie de ressources scientifiques concrètes et efficaces produites par des experts de terrain, qui répond aux besoins du quotidien.

C’est aussi, un numéro vert disponible du lundi au vendredi de 13h à 15h avec près de 200 professionnels bénévoles qui apportent écoute et soutien aux parents et aux professionnels. Vous avez la moindre question, vous avez l’impression de vous trouver dans une impasse ? N’hésitez pas à contacter le 0 805 827 827.


Poster un commentaire

Grand Avignon : aide à l’achat de vélo électrique

Depuis plusieurs années la communauté d’agglomération du Grand Avignon œuvre pour améliorer la qualité de vie des habitants en apportant des solutions nouvelles, respectueuses de l’environnement. 

Parfaitement adapté au milieu urbain, la facilité d’usage du Vélo à Assistance Electrique (VAE) est susceptible d’intéresser un public très large, y compris ceux qui ne pratiquent plus le vélo. Le Grand Avignon a décidé d’attribuer une aide à l’achat de VAE en faveur des habitants de son territoire.

Les conditions pour en bénéficier :

  • La participation du Grand Avignon est plafonnée à 100 € par vélo pour un achat minimum de 400 € ;
  • L’aide est réservée aux particuliers majeurs résidant sur le territoire du Grand Avignon ;
  • L’aide est limitée à 1 vélo par foyer et par an ;
  • L’aide est conditionnée par l’engagement du bénéficiaire de ne pas revendre le vélo avant une période d’une année à compter de sa date d’achat ;
  • Le VAE doit être acheté neuf ;
  • Le VAE doit répondre aux normes européennes en vigueur.

Cette aide pourra être cumulée avec les subventions accordées par les communes du Grand Avignon (aide de la commune + aide du Grand Avignon = 200€ maximum). Pour plus de renseignements adressez-vous à la mairie de votre commune…

Plus d’infos.


Poster un commentaire

« Clique et collecte » ton livre

La pratique du « clique et collecte » (en VF) se généralise ; elle est aujourd’hui proposée par plus de 1 400 librairies en France.

La formule est née en avril 2020, quand de petits magasins non alimentaires se sont organisés pour reprendre leurs activités malgré le confinement imposé – c’était le cas notamment des librairies de quartier. En ce qui concerne les livres, le mode « clique et collecte » consiste à les commander sur Internet et aller les retirer sur rendez-vous dans une librairie de son choix (y compris si celle-ci est située plus loin que le kilomètre autorisé).

Le magazine des professionnels de l’édition, Livres Hebdo, qui avait établi en avril 2020 la liste des libraires qui proposaient du « clique et collecte », vient de relancer sa carte participative en l’actualisant au jour le jour.


Poster un commentaire

Vos droits sociaux en quelques clics

Faute d’informations ou en raison d’une complexité des démarches, nombre de prestations sociales et d’aides ne sont pas sollicitées par les personnes qui, pourtant, y sont éligibles.

Grâce aux informations de mesdroitssociaux.gouv.fr, vous savez :

  • à quelles aides vous avez droit,
  • le montant de ces aides,
  • les conditions d’attribution.

Vous pouvez ensuite engager les démarches auprès des organismes concernés.

mesdroitssociaux.gouv.fr est un service numérique qui offre une information nominative et personnalisée sur vos droits potentiels : maladie, famille, retraite, emploi, solidarité, logement.

Accessible par tous les assurés sociaux (salariés, indépendants, retraités, sans activité), il propose un nouveau canal de communication entre les organismes de protection sociale et les assurés pour faciliter les démarches.

N’attendez plus, connectez-vous à mesdroitssociaux.gouv.fr !


Poster un commentaire

« Arrêtons les violences » : un portail dédié aux violences sexistes et sexuelles

« Les femmes et les filles sont souvent exposées à des formes graves de violence : violence domestique, harcèlement sexuel, viol, mariage forcé, mutilations génitales… lesquelles constituent une violation grave des droits humains et un obstacle majeur à la réalisation de l’égalité entre les femmes et les hommes ».

Le gouvernement a mis en place sur internet un portail « Arrêtons les violences » dédié aux violences sexuelles ou sexistes.

Que vous soyez victime, témoin, ou un professionnel (de la santé, du social, de l’éducation, des forces de sécurité, de la justice, du management) susceptible d’intervenir auprès des femmes victimes de violences, ce portail vous permet de trouver de l’aide et des conseils, de signaler des faits, d’obtenir des outils (pour les professionnels).

Et si vous êtes une victime, n’oubliez pas qu’en prononçant les termes « Masques19 » auprès du pharmacien, celui-ci pourra avertir les forces de l’ordre immédiatement.


Poster un commentaire

Avec BABALIA, les générations se complètent et s’entraident

Après quelques jours passés à la maternité, entourée, chouchoutée, la jeune maman rentre chez elle. Pour certaines, c’est un moment très attendu, pour d’autres, c’est une étape redoutée. Comment va-t-elle faire ? Seule (ou presque), avec son tout petit. Sans auxiliaire de puériculture près d’elle, disponible pour l’aider à n’importe quelle heure du jour et de la nuit.

Le projet BABALIA consiste à mettre en relation une jeune maman désemparée par l’arrivée du bébé et une femme d’expérience (la BABALIA), souvent grand-mère et retraitée, pour accompagner la nouvelle maman, la rassurer, l’écouter, la soulager.

En savoir plus.