L'Espace Enfance Famille

le blog Caf dédié aux parents, enfants, famille de Vaucluse


Poster un commentaire

Avec BABALIA, les générations se complètent et s’entraident

Après quelques jours passés à la maternité, entourée, chouchoutée, la jeune maman rentre chez elle. Pour certaines, c’est un moment très attendu, pour d’autres, c’est une étape redoutée. Comment va-t-elle faire ? Seule (ou presque), avec son tout petit. Sans auxiliaire de puériculture près d’elle, disponible pour l’aider à n’importe quelle heure du jour et de la nuit.

Le projet BABALIA consiste à mettre en relation une jeune maman désemparée par l’arrivée du bébé et une femme d’expérience (la BABALIA), souvent grand-mère et retraitée, pour accompagner la nouvelle maman, la rassurer, l’écouter, la soulager.

En savoir plus.


Poster un commentaire

Ecole maternelle : une rentrée un peu particulière

Cette année la rentrée scolaire des jeunes élèves de maternelle sera un peu particulière, placée dans ce contexte d’épidémie et avec un protocole spécifique COVID-19 qui bouge et bougera selon l’évolution de la circulation du virus.

Le port du masque pour tous les adultes, les gestes barrières et le lavage des mains demeurent la règle.

« Ce qui va changer vraiment à cette rentrée, précise Maryse Chrétien (présidente de l’Association Générale des Enseignants des Ecoles et des classes Maternelles), c’est par exemple l’accueil des enfants de 3 ans faisant leur première rentrée. Ils n’ont pas pu visiter l’école, les parents n’ont pas eu de réunions préparatoires… C’est cela que les enseignants de maternelle auront à gérer au mieux. Notre challenge c’est comment faire pour être rassurant pour les enfants et leurs familles. »

Sans compter que pour d’autres élèves de moyenne ou grande section ce sera parfois comme une rentrée-découverte. Car certains ne sont pas retournés à l’école après la fin du confinement… et vont donc découvrir de nouvelles régles de vie.

Le magazine « Les pros de la petite enfance » fait le point : https://lesprosdelapetiteenfance.fr/ecole-maternelle-une-rentree-un-peu-particuliere-0


Poster un commentaire

Le mutisme sélectif : un trouble de l’enfance

Le mutisme sélectif est un trouble de la communication défini comme une incapacité persistante à parler dans une ou plusieurs situations sociales (incluant souvent l’école), alors même que l’enfant est capable de comprendre le langage et de le parler dans d’autres situations (comme à la maison).

Généralement extra-familial, le mutisme sélectif est un symptôme complexe et mystérieux : pourquoi l’enfant atteint de ce trouble, alors qu’il sait parler, choisit-il de ne pas le faire face à certaines personnes ou dans certaines situations ?

L’association Ouvrir La Voix, reconnue d’intérêt général et agréée par le Ministère de l’Education Nationale, a pour but d’informer sur ce trouble. Elle est composée de bénévoles désireux de partager leurs connaissances sur le mutisme sélectif et d’apporter des conseils et des solutions adaptées et efficaces aux familles et aux écoles qui rencontrent des enfants mutiques.

A OLV, nous recommandons un travail d’équipe entre la famille et l’équipe enseignante, par la mise en place, en milieu scolaire, d’un programme d’aide adapté à chaque enfant. Nous avons appelé cette approche « Programme d’introduction Progressive de la Parole en Milieu Scolaire », ou « Kit Ecole ». En effet, pour les enfants à l’école maternelle ou primaire, l’école est le lieu anxiogène par excellence, ce qui veut dire que l’on va s’attacher à aider l’enfant à reprendre confiance en sa capacité à interagir avec aisance dans ce lieu, en respectant son rythme et en ayant conscience de ses difficultés et du caractère anxieux du MS. Les parents ont un rôle essentiel à jouer, en agissant comme intermédiaire verbal lors des premières phases du programme, avant de passer le relais à l’enseignant de l’enfant.

Plus d’infos.


Poster un commentaire

StopBlues, un site et une appli pour prévenir le mal-être

Tout le monde peut un jour se sentir seul, fatigué, déprimé, découragé et en souffrir. Mais toute situation a des solutions.

StopBlues permet d’accéder rapidement à une panoplie d’informations et d’outils pour mieux comprendre la situation et trouver des solutions pour soi-même ou pour un proche. Des vidéos informent sur le blues, le mal être et la souffrance, leurs signes, leurs causes, les solutions et les aides et actions possibles. Ceux qui en ont besoin bénéficient de conseils et d’outils pour aller mieux et les accompagner. Une cartographie des ressources existantes dans la ville où vous êtes est également mise à disposition. Tout ceci est délivré dans un environnement simple et ergonomique conçu pour vous… 

StopBlues est un dispositif numérique reconnu de santé publique, développé par des chercheurs de l’INSERM.

Plus d’infos.


Poster un commentaire

Covid-19 et alimentation : conseils et recommandations du CERIN

Une bonne nutrition et une bonne hygiène alimentaire sont essentielles pour la santé, surtout quand le système immunitaire pourrait devoir se défendre.

Le CERIN, centre de recherche et d’information nutritionnelles, est le département santé de l’interprofession des produits laitiers. Il a pour mission de délivrer aux professionnels de santé et de santé publique une information nutritionnelle complète et validée, sur le lait et les produits laitiers, mais aussi sur l’ensemble des grandes thématiques de la nutrition et de la santé, les besoins nutritionnels des groupes de population et la prévention nutritionnelle des pathologies.

Retrouver ses conseils et recommandations en matière d’alimentation, de courses, de nettoyage, d’hygiène… en cette période de Covid-19.

Et pour cuisiner avec un petit budget, consultez son guide de recettes et astuces.


Poster un commentaire

COVID-19 : hausse des accidents domestiques liés à une intoxication

Dans le cadre de la crise sanitaire liée au Covid-19, l’Agence de sécurité sanitaire et le réseau des centres antipoison suivent avec attention les appels pour un motif associé au Covid-19. Ce qui les a conduits à signaler de nombreux accidents domestiques et intoxications en lien avec ce contexte.

Le point sur la situation et les recommandations pour ne pas prendre de risques.


Poster un commentaire

Manque d’éveil culturel et artistique des tout-petits : un fléau sanitaire

« Malnutrition culturelle ». L’expression est lancée par la psychanalyste Sophie Marinopoulos dans un rapport sur les enfants et les écrans, remis le 4 juin au ministre de la Culture. Dans cette société où tout s’accélère, elle pointe les dangers du manque d’attention et d’accompagnement des parents dans l’éveil des touts-petits.

Les enfants sont-ils en bonne santé culturelle ? « Non, et c’est un fléau sanitaire », répond la psychanalyste Sophie Marinopoulos dans un rapport remis le 4 juin dernier au ministre de la Culture, Franck Riester. La spécialiste de l’enfance croise nombre de parents et d’enfants en difficulté dans les lieux de parole gratuits et sans rendez-vous qu’elle a créés, appelés Les Pâtes au beurre, où les familles sont écoutées et aidées. Elle en appelle à « une stratégie nationale pour la santé culturelle » et veut « promouvoir et pérenniser l’éveil culturel et artistique de l’enfant de la naissance à 3 ans dans le lien à son parent ».

Lire la suite


Poster un commentaire

La sécurité émotionnelle de l’enfant, condition essentielle de son épanouissement

Crises de colère incontrôlables, réveils nocturnes incessants, comportements d’opposition et agressivité… les parents recherchent souvent des réponses aux problèmes qu’ils rencontrent dans l’éducation de leur enfant. Les connaissances sur le développement de celui-ci ont ouvert de nouvelles approches, mêlant bienveillance et pédagogies alternatives, mais il existe un besoin fondamental sans lequel cette construction ne peut se faire que difficilement : la sécurité émotionnelle.

L’enfant a en effet besoin de grandir dans un environnement stable, sécurisé, entouré de repères ; c’est par l’instauration d’un lien d’attachement fort et de qualité, par une disponibilité affective à toute épreuve que l’adulte va être en mesure d’écouter, comprendre, rassurer, soutenir et accompagner ses émotions.

Dans son ouvrage « La sécurité émotionnelle de l’enfant », le docteur Anne Raynaud, psychiatre et fondatrice de l’Institut de la Parentalité à Floirac, livre les clés pour comprendre, appliquer et alimenter ce besoin. Elle nous confronte à ce que le petit enfant perçoit de notre monde organisé autour du temps qui file, des écrans, de la performance… En nous invitant à explorer les pensées de l’enfant, elle nous incite à adapter notre comportement pour créer et nourrir le lien à partir duquel il déploiera toutes ses potentialités.

Le blog vous recommande cet ouvrage.