L'Espace Enfance Famille

le blog Caf dédié aux parents, enfants, famille de Vaucluse


Poster un commentaire

Réseau Morphée : le site de référence du sommeil de l’enfant et des jeunes

Au même titre qu’une bonne alimentation, un sommeil de qualité permet d’assurer le bon développement, tant physique que psychique, des 0 à 18 ans. C’est la raison pour laquelle un manque de sommeil n’est pas sans conséquences sur la vie quotidienne et la santé de l’enfant et de l’adolescent. Il peut occasionner des troubles du comportement (agitation, irritabilité, sautes d’humeur…), multiplier les risques de développer une obésité ou un diabète et engendrer une baisse des défenses immunitaires.

Parce que bien souvent, disposer de la bonne information suffit pour retrouver rapidement une bonne hygiène de sommeil et éviter ainsi que des troubles – qui pourraient n’être que ponctuels – ne deviennent chroniques, le Réseau Morphée (réseau de santé consacré à la prise en charge des troubles du sommeil) a lancé son site de référence dédié au sommeil des 0 à 18 ans : https://sommeilenfant.reseau-morphee.fr/.

Découpé en trois parties (le Sommeil de Bébé, le Sommeil de l’Enfant et le Sommeil de l’Adolescent), ce site collaboratif fait intervenir des experts reconnus dans ce domaine. Il diffuse informations, bonnes pratiques et conseils, pour donner à tous (parents, jeunes, mais aussi enseignants ou infirmières scolaires) les clés qui favoriseront le retour à un sommeil serein et réparateur.

En complément, une aide personnalisée et anonyme est proposée grâce aux trois forums de discussion spécifiques, accessibles dès la page d’accueil du site. L’ensemble de son contenu rédactionnel est validé par un comité scientifique, composé de spécialistes venant de la France entière.


Poster un commentaire

« Procrastination écologique », une BD qui sensibilise sans culpabiliser aux défis climatiques 

C’est chaud, non, d’essayer d’être écolo quand il y a Netflix et MacDo ? Arrêter la fast-fashion, l’avion, les déchets, la viande, sans culpabiliser, angoisser, ni s’ajouter trop de pression sur les épaules, c’est un défi que Maïté Robert relève au quotidien, avec plus ou moins de succès… Une démarche qu’elle raconte avec beaucoup d’autodérision et de finesse dans Procrastination écologique. Un album savoureux dans lequel tous ceux qui sont en « transition écologique » se reconnaîtront.

Un personnage passe-partout et très abordable

La principale force de l’ouvrage réside dans son personnage principal. L’autrice se met en scène elle-même, avec une autodérision et une bonne volonté qui font plaisir à lire et à voir. S’il est parfois difficile pour les individus d’avoir du recul sur leur propre situation, s’identifier à un personnage peut être un bon moyen d’y parvenir. Maïté, dans sa BD, est loin d’être parfaite mais, au delà de cela, elle l’assume. Elle désamorce, avec délicatesse et humour, la culpabilisation que l’on peut ressentir face à l’annonce de la catastrophe écologique. Elle éloigne l’urgence du « tout, partout, tout de suite », et montre plutôt le triomphe des victoires progressives.

Procrastination écologique est un ouvrage de bonne foi. Il nous permet d’admettre nos défauts, nos erreurs, et également notre mauvaise volonté sans nous culpabiliser. Bien sûr que l’on peut toujours faire mieux. Mais cela ne veut pas dire qu’il est facile de changer du tout au tout.

Le blog vous recommande cette BD sur les défis climatiques et vous propose d’en lire un extrait.


Poster un commentaire

Quand les Chevaliers du web parlent de bien être digital pour les enfants

Le site des Chevalier du web aide les familles à prendre le contrôle sur leur consommation d’écrans.

Les Chevaliers du web sont soutenus par Jacques Brodeur, fondateur du « défi sans écrans » dans son pays d’origine, le Québec. Ancien professeur d’éducation sportive, c’est en 2003 qu’il lança le « défi sans écrans », soucieux de la question de l’impact de la télévision sur les enfants.

Les conseils et les défis des Chevalier du web rejoignent sa méthode originale.

Les intervenantes du site sont issues du milieu éducatif ou de la technologie numérique, elles connaissent bien leur sujet et adoptent une pédagogie bien spécifique pour transmettre le message aux enfants et aux parents. C’est une prévention avec un discours fiable, de qualité, où l’enfant se sent fier d’apprendre et de se responsabiliser face aux écrans.

Le blog vous recommande ce site et vous invite à le découvrir.


Poster un commentaire

Signalez votre logement indigne !

Ce que dit la loi sur l’habitat indigne

« Constituent un habitat indigne les locaux [… ] dont l’état, ou celui du bâtiment dans lequel ils sont situés, expose les occupants à des risques manifestes, pouvant porter atteinte à leur sécurité physique ou à leur santé. »

Le Pôle départemental de lutte contre l’habitat indigne (PDLHI) rassemble les acteurs publics luttant contre les situations d’habitats indignes.

Il met à disposition des vauclusiens un guichet unique. Signaler son cas au guichet unique c’est l’assurance d’être orienté vers le bon interlocuteur pour que votre situation soit traitée dans les meilleurs délais.

Vous pouvez faire ce signalement de 4 manières : par téléphone, par e-mail, en vous rendant à l’ADIL de Vaucluse ou en ligne.

Plus d’infos.


Poster un commentaire

Les P’tits Doudous améliorent le bien-être à l’hôpital

Les P’tits Doudous sont un réseau national de plus de 106 associations locales animées par des professionnels de santé qui oeuvrent pour améliorer le vécu des enfants, des parents et des soignants à l’hôpital.

Notre mission est d’améliorer l’accueil et le bien-être des enfants opérés, de réduire leur anxiété par le jeu et le numérique avant l’opération chirurgicale. Pour cela, nous créons des actions innovantes pour dédramatiser le passage au bloc opératoire et nous offrons des cadeaux aux enfants opérés. Objectifs : diminuer la prémédication, les traumatismes post-opératoires et faciliter notre travail de soignants...

Notre ambition est de faire évoluer les pratiques de soins à l’hôpital grâce à l’écoute des besoins des patients par les soignants et d’améliorer les conditions de vie du personnel soignant. En donnant la possibilité aux soignants de proposer eux-mêmes des idées et des projets d’amélioration, en s’appuyant sur le numérique et sur le développement durable, nous les amenons à faire évoluer leurs pratiques. L’impact social de notre projet est donc important.

Le blog a remarqué pour vous les actions de cette association.

Envie d’en savoir plus ? Rendez-vous sur lesptitsdoudous.org.


Poster un commentaire

10 juin : rencontre départementale sur l’autisme

La Maison Départementale des Personnes Handicapées de Vaucluse et tous ses partenaires institutionnels et associatifs TEDAI84,  Association Le Pas, Ari, Le Petit Jardin, Association La Bourguette… vous invitent à assister à cette matinée et échanger sur le thème de la parentalité.

Cette manifestation s’adresse aussi bien aux familles concernées qu’aux professionnels spécialisés ou non.

L’inscription n’est pas obligatoire, mais recommandée.


Poster un commentaire

Du 16 au 21 mai : semaine de la parentalité à Vaison la Romaine

Organisée par la Communauté de communes Vaison Ventoux, la Semaine de la parentalité 2022 vous invite à réfléchir sur la place des écrans dans nos vies et vous propose de prendre du temps pour partager de nombreuses activités gratuites en famille.

Ateliers, conférence, théâtre… et une journée festive le samedi 21 à la Ferme des arts, dans la médiathèque, pour clôturer la semaine.

Découvrez le programme.


Poster un commentaire

Maman Blues : un site pour parler de la difficulté d’être maman

Vous attendez un enfant ou vous venez de l’accueillir ?

Vous vous sentez perdue, angoissée, triste, envahie, dépassée… Parfois même, malgré l’entourage, l’amour, le désir depuis si longtemps d’avoir un enfant, vous vous sentez seule et vous pensez que vous n’y arriverez jamais… Que faire ?

Maman Blues est un espace qui vous permet de témoigner librement de vos difficultés maternelles, d’obtenir des conseils, d’être orientée…

Maman Blues, c’est aussi une association…

  • qui oeuvre à faire connaître et reconnaître la difficulté maternelle et ses conséquences dans toute leur dimension et intensité : traumatisme pour la femme, risque de mal naissance psychique de l’enfant, problèmes de couples et problèmes familiaux.
  • qui constitue un relais d’information pour les professionnels et futurs professionnels de la santé, du secteur social et de la petite enfance, sensibilisés, engagés ou souhaitant s’investir et se former dans la prévention, le diagnostic précoce, l’accompagnement et le soin de la difficulté maternelle et de la mal naissance psychique de l’enfant.

En savoir plus.